Pour Sepp Blatter, « il n’y a pas de corruption dans le football »

Nouveau rebondissement dans le scandale qui ébranle la FIFA depuis plusieurs mois. Interrogé par la BBC, le président démissionnaire, Sepp Blatter, affirme être “propre” et que “la FIFA n’est pas corrompue”.

“J’ai ma conscience pour moi et je sais que je suis un honnête homme. Je n’ai rien fait. Du coup, je ne suis pas inquiet suite à ce tsunami.” (Sepp Blatter) 

Pour le valaisan de 79 ans, il n’y a pas de corruption générale et organisée : «Qui peut contrôler directement 300 millions (personnes), 1,6 milliard indirectement ? C’est impossible ». Elle existerait selon lui, uniquement au niveau individuel.

“Si j’ai démissionné, c’est pour protéger la FIFA, qui n’est pas corrompue. D’ailleurs, il n’y a pas de corruption dans le football.” 

Le Suisse continue donc de clamer son innocence avec véhémence. Le comité de réformes de la FIFA se réunira pour la première fois les 2 et 3 septembre à Berne.

La Rédaction


Retour sur le scandale de la FIFA

Write a Comment

view all comments

Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *

quatre + 18 =