Neuf ans de suspension requis contre Jérôme Valcke, ancien numéro 2 de la FIFA

Neuf ans de suspension ont été requis mardi par la chambre d’investigation de la commission d’éthique de la FIFA, à l’encontre de Jérôme Valcke, ex-secrétaire général de la fédération internationale, pour violation du code d’éthique de l’organisme. Une amende de 100.000 francs suisses (92 000 euros) a également été requise contre lui par la justice interne de la FIFA. 

Jérome Valcke

Revente de places au marché noir 

Relevé de ses fonctions depuis le 8 octobre dernier, l’ancien numéro 2 de la FIFA a été accusé par la presse anglaise d’être impliqué dans une affaire de revente de milliers de billets au marché noir lors du Mondial 2014 au Brésil.

Selon les médias britanniques dont The Guardian, un véritable système aurait été organisé pour permettre au français de recevoir des commissions dans le cadre de cette vaste opération. Ces accusations se basent sur des courriers électroniques livrés en septembre à la presse par Benny Alon, consultant pour la société JB Sports Marketing. D’après son avocat, Jérôme Valcke avait vigoureusement nié “les allégations fabriquées et outrageuses”. La FIFA, sur demande de la justice suisse, a ensuite transmis les courriers électroniques de Jérôme Valcke au bureau du procureur général suisse.

La chambre d’instruction a indiqué dans un communiqué avoir “achevé son enquête et transmis ses réquisitions à la chambre de jugement” qui pourra entendre Jérôme Valcke.

Kévin Pelé

 

 

Write a Comment

view all comments

Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *

quatre × 4 =