L’agent de joueurs Jean-Pierre Bernès victime d’une tentative d’extorsion ?

Au moins cinq personnes sont soupçonnés d’avoir fait pression sur l’agent de joueurs français dans le but de lui extorquer de l’argent. Ces derniers ont été placées en garde à vue à Marseille, à la grande surprise de l’ancien dirigeant de l’OM qui a indiqué “n’être pas au courant”. 

Pour rappel, selon l’article 312-1 du Code pénal, l’extorsion est punie de sept ans d’emprisonnement et de 100 000 euros d’amende.

« L’extorsion est le fait d’obtenir par violence, menace de violences ou contrainte soit une signature, un engagement ou une renonciation, soit la révélation d’un secret, soit la remise de fonds, de valeurs ou d’un bien quelconque » (Article 312 du Code pénal)

Selon une source proche du dossier, les cinq mis en cause sont notamment entendus pour association de malfaiteurs, par des enquêteurs de la PJ de Marseille et la Brigade nationale de lutte contre la criminalité organisée corse (BNLCOC).

Deux juges d’instruction sont saisis de cette affaire, qui le rappelle t-on, est distincte de celle des transferts présumés douteux du club phocéen.

Kévin Pelé 

Write a Comment

view all comments

Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *

6 + 4 =