Fifagate : deux Argentins refusent leur extradition vers les Etats-Unis

Les hommes d’affaires argentins, Hugo et Mariano Jinkins, soupçonnés de corruption, ont refusé devant un tribunal le principe de leur extradition vers les Etats-Unis.

Les deux dirigeants de Full Play, société de marketing sportif spécialisée dans les droits TV, auraient versés plusieurs pots-de-vin à des dirigeants du football dans le cadre du vaste scandale de corruption touchant la Fédération internationale de football.

Désormais assignés à résidence près de Buenos Aires en Argentine, ces derniers sont dans l’attente de la décision du tribunal fédéral argentin, qui doit se prononcer sur leur extradition.

Pour rappel, au total, la justice américaine a déjà inculpé quatorze personnes dont neuf élus de la FIFA, et cinq professionnels du marketing sportif.

La Rédaction

Write a Comment

view all comments

Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *

7 − deux =